Surcyclage : rien ne se perd, tout se transforme!

Le surcyclage c’est la traduction du concept d’upcycling qui peut permettre d’accorder ses valeurs écologiques à son envie de créer.

L’idée est d’utiliser une pièce déjà cousue pour la transformer en un nouvel objet, pour ce qui nous intéresse ici en un nouveau vêtement!

La question des tissus…

Alors que je progressais dans la couture d’une garde-robe homemade et responsable, je me suis vite rendue compte que l’utilisation de certaines matières premières pouvaient poser un problème éthique. Je ne suis pas spécialiste mais à l’époque j’ai lu différents articles sur l’impact écologique des différentes matières textiles sur les sites de deux productrices de tissus bio que je vous invite à lire aussi si vous souhaitez en savoir plus :

Il y a de plus en plus de fournisseurs de tissus bio comme Fil Etik (mon chouchou) qui proposent différentes marques, différentes qualités, indiquent la traçabilité des tissus. Le monde du tissu évolue et cela est positif!

Pour une empreinte écologique réduite…

Mais si on y réfléchit, ce qui est vraiment écologique et à empreinte carbone complètement neutre, c’est de réutiliser une matière première déjà produite, qui a déjà servi.

J’avais déjà l’habitude d’acheter de seconde main pour les enfants, pour nous, pour la maison mais c’est devenu un jeu de chercher le vêtement dans lequel je pourrais coudre autre chose, de chiner une jupe grande taille pour y caser un short comme j’expliquais dans le dernier article de mon ancien blog.

Les fournisseurs de ces « vieux » vêtements sont divers : les friperies Emmaüs comme Trio ici à Niort, les dépôts-vente, mon préféré ici étant Ma bull’de l’occaz mais on pourrait également imaginer chiner sur Vinted. Ma préférence étant toujours de faire travailler les commerces et associations locales même de l’économie circulaire (mais ça c’est encore un autre engagement ;-)!)

Je reviens aujourd’hui sur deux projets cousus ces derniers mois qui illustrent bien le fait que l’on peut faire du beau avec du vieux!

Une blouse Trésor à partir de deux taies d’oreiller

Comme je l’expliquais sur Instagram (d’où mes photos avec commentaires intégrés 😉 ) je suis partie de deux taies d’oreiller XL en satin de coton tout doux.

J’avais pour projet une robe Trésor de Super Bison et comme j’ai l’avantage d’être petite elle passait dans les taies d’oreiller !

Ce que je n’avais pas prévu c’est que les plis des taies achetées il y a plusieurs années et stockées depuis un changement de canapé étaient marqués et sur la robe cela se voyait beaucoup trop. Par ailleurs, Monsieur (premier critique de mes cousettes!), n’était pas fan de la longueur, de l’amplitude du haut et des mancherons

Après réflexion j’ai décidé de la couper et d’ajuster pièces du haut et mancherons et c’est devenu cette jolie petite blouse portée lors d’un événement très spécial! (;-) )

Blouse Trésor de Super Bison surcyclée à partir de taies d’oreiller

Un sweat à partir de deux sweats chinés

Ce projet a démarré par l’achat de deux pulls, l’un masculin en grande taille et l’autre qui aurait pu m’aller si la coupe m’avait convenu!

Le sweat Maëlle du livre Coudre le stretch de Marie Poisson est un sweat raglan déjà cousu qui m’a semblé idéal pour ce nouveau surcyclage…

Il a fallu ruser pour être sûre de caser toutes les pièces. J’ai rajouté la bande d’encolure découpée dans un bord-côte du stock. Du pull aubergine, je n’ai prélévé que les manches et sur l’autre les pièces devant, dos et les bracelets de manche et de taille.

Sweat Maëlle de Marie Poisson (Coudre le stretch)

Un petit coup de surjeteuse plus tard, une jolie finition d’encolure selon le tutoriel de Mgg++, voici un nouveau sweat un peu court mais tout confort et flowerpower comme j’aime!


Lorsque j’ai commencé à réfléchir aux ateliers créatifs nomades que je vais proposer dans différents lieux de Niort, il m’est apparu indispensable de promouvoir le surcyclage et d’animer des ateliers autour de cette thématique qui m’est chère.

Ça vous tenterait de vous lancer dans un projet couture surcyclage? Pensez-vous à un vêtement que vous aimeriez recycler? Dites-moi tout en commentaire!


Et si vous souhaitez vous lancer seul.e dans un projet, je vous conseille cet article de Laurie du blog Un trésor dans mon placard qui vous donne plein de conseils pour débuter en couture upcycling.

Publié par Mathilde

Passionnée de couture, utilisatrice du bullet journal, je vous propose à Niort et aux alentours des ateliers couture et bullet journal. Retrouvez sur mon blog tutoriels, revues de patrons et articles pour se lancer en couture!

4 commentaires sur « Surcyclage : rien ne se perd, tout se transforme! »

  1. Bonjour Mathilde. Je viens de découvrir ton blog très intéressant. J’admire ton initiative d’ateliers créatifs. Ton sweat Maelle est très réussi. J’adore la combinaison des deux tissus. Très bon projet de surcyclage.

    J'aime

    1. Merci. Je vais essayer d’étoffer ce blog avec un extrait de projets, des tutoriels pour se lancer. A partager sans modération pour diffuser notre passion!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :